Trás-os-Montes, Portugal - Alain Amet
     
Trás-os-Montes, Portugal
Trás-os-Montes e Alto Douro, province du nord-est du Portugal, par-delà les monts, est empreinte de l'histoire de l'ancien royaume de Portugal.
Région rurale de montagne, ses habitants vivent essentiellement des produits de la terre, les céréales, les châtaignes, l'huile d'olive, et dans une moindre mesure de l'élevage ovin et bovin.
Novembre 1996, c'est avec mon oncle originaire de cette région, que j'arrive au Portugal par la freguesia, nom donné au plus petit échelon de collectivité territoriale du Portugal, de Quintanilha.
Gimonde est notre première étape, premières rencontres aux seuils des portes ouvertes. Puis Bragança, la capitale de la région, ses fortifications, son marché.
Direction le sud du concelho de Bragance, vers la freguesia Outeiro où nous allons séjourner. Au pied de sa montagne ornée des ruines du Castelo, les bergers sillonnent la montagne.
Ses chemins creux bordés d'oliviers, de châtaigners, nous invitent au voyage. A la taverne, le pain et le fromage sont offerts.
Plus au sud de la région, le village d'Argozelo, son boulanger et son pain cuit au feu de bois, du pain comme j'en ai rarement mangé.
A quelques kilomètres, le village de Carçao, repas en famille, spécialités portugaises de soupes, poissons, viandes, légumes frais du jardin, et châtaignes grillées au coin du feu !
A la porte de sa cave, un homme épluche des pommes pour son âne
Une femme tricote des chaussettes
De la rue ensoleillée une femme à la fenêtre, penchée sur son métier à tisser, elle m'invite à entrer
Odeur de châtaignes grillées...
Signal de paille pour les bergers
Cantonnier
Le boulanger d'Argozelo en quête de fagots
Top